Innovation technologique dans la construction

L’innovation technologique est fondamentale dans tous les secteurs d’activité et aussi dans le secteur de la construction. Il est de notoriété publique que le secteur de la construction représente environ 4,5 % du PIB national. L’immobilier contribue au PIB national 12,6% (données de 2019, Fonte Pordata).

Mais ceux qui travaillent dans ces deux secteurs (immobilier et construction) savent que, malgré leur importance pour l’économie nationale, le secteur de la construction reste très en retard en ce qui concerne l’adoption de nouvelles technologies.

En effet, selon le consultant McKinsey aux États-Unis, la construction est le deuxième pire secteur en ce qui concerne la numérisation et l’innovation. Il ne perd que pour l’agriculture et la chasse.

Le secteur est à la traîne à la fois par rapport à la formation des travailleurs et à l’équipement usagé. Et il est également obsolète en ce qui concerne divers équipements et ressources. Toutefois, il existe dans le marché une technologie capable de changer cette situation et de créer des perturbations dans le secteur.

En tant que tel, il est nécessaire de créer des constructiontechs (startups de construction) pour développer des solutions technologiques pour les différentes phases de la chaîne de valeur dans la construction civile. Que ce soit dans la planification, l’élaboration de projets et même dans la gestion du bien ou sa commercialisation, l’innovation devrait avoir lieu.

Innovation non seulement dans la technologie de production, mais aussi dans la formation technique des professionnels.

En fait, le secteur est connu comme traditionnel, mais il doit évoluer. Il doit évoluer pour répondre aux attentes des acheteurs actuels. Les promoteurs immobiliers sont aux prises avec des coûts de construction toujours croissants. La technologie devrait également contribuer à réduire ces coûts. Mais pas seulement: faire les propriétés de l’avenir être plus écologique et que le secteur de la construction cause le moins d’impact possible à notre planète devrait être au centre de la technologie.

Marketing Investir 2020

Avait le 5 mars, dans l’auditorium de l’Institut Piaget, Marketing Invest, un événement annuel qui vise à répondre aux problèmes actuels qui sont tous les jours pour les gestionnaires sme.

Isabel Dias Rodrigues, PDG de Metathesis, l’une des entreprises qui font partie de l’organisation de cet événement
Isabel Dias Rodrigues, PDG de Metathesis, l’une des entreprises qui font partie de l’organisation de cet événement

Le problème débattu cette année par l’organisation, dont Metathesis fièrement une partie de celui-ci, était l’impact du changement climatique sur l’entreprise, d’un panel de conférenciers qui mettait en vedette des experts d’une variété de de la gestion à la physique.

L’Institut Piaget a été, une autre année, l’étape d’un événement qui a rempli
L’Institut Piaget a été, une autre année, l’étape d’un événement qui a rempli

Si vous avez manqué la session de cette année, nous comptons sur vous en 2021, dans un événement de plus en plus, et promet de toujours dépasser les attentes des gestionnaires et des employés des PME.

Conseil des conférenciers :

  • Équipe de marketing d’investissement
  • Joo Geraldes – Coordonnateur du diplôme de gestion Piaget
  • M. J. Pinheiro – Département de Physique, Instituto Superior Técnico
  • Teresa Dias – AIP/EEN
  • Jacqueline Silva – Faculté des sciences et de la technologie – UNL
  • José Rui Gomes – Université de Minho
  • Liliana Louro – ex. Bureau Veritas

Gestos de sustentabilidade

e o contributo da Metathesis nesta causa

O combate às alteraçàes climàticas começa com pequenos gestos de sustentabilidade

A sustentabilidade esta na ordem do dia e ainda bem. Dos Baby Boomers à Generation Z todos aceitam que temos de reduzir o impacto que cada um de n’s causa ao planeta.

Hoje é mais menos unânime a necessidade de todos os seres humanos, famâlias e entidades, sejam elas um organismo p’blico ou uma entidade privada, minimizarem os danos causados pela sua passagem neste nosso planeta azul. De facto, se continuarmos a consumir como consumimos, gastar como gastamos e desperdiçar como desperdiçamos, precisaremos de v’rios planetas iguais ao nosso para produzir os bens do nosso consumismo. A 'nica sa’da poss’vel é entào a sustentabilidade das nossas açàes.

Muitas sôo as organizaçàes e entidades, que influenciadas pelos Objetivos de Sustentabilidade propostos pela ONU, têm vindo a mudar muitas pràticas.

Ainda assim, a Metathesis, como pequena empresa que é, podia cair na tentaço de muitos dizendo que o nosso impacto é t’o reduzido que nada seria necess’rio fazer deixando esse 'nus para as grands instituiç' Multinacionais.

Ao invés, assumimos a nossa quota parte de responsabilidade e decidimos mudar o que é poss’vel mudar. Fazemos assim jus aos nossos valores.

Como pequenos detalhes tornam a Metathesis mais sustent-vel

Na nossa consciência ambiental, orgulhamo-nos de trazer para o centro da cidade jovens casais. Estes irào deslocar-se de transportes p’blicos, maioritariamente, uma vez que os nossos im’veis se encontram em zonas urbanas consolidadas pr’ximas de transportes. Ao reabilitar im’veis degradados, embora tenhamos consciência do impacto que causamos por via dos entulhos. Todavia estes res’duos s’o valorizados porque s’o recolhidos por entidades credenciadas para o fazer. Simultâneamente temos protocolos de colaboraçao com ONG’s para recolha dos monos. Posteriormente estes s’o entregues a quem os pode aproveitar.

Por outro lado o papel usado é entregue a uma instituiço de caridade que o vende a um organismo que faz a sua reciclagem. Esses fundos sào revertidos para causas sociais.

No nosso escritàrio separa-se o lixo e n’o se usam garrafas de pl’stico nem nas reuniàes.

Evitamos imprimir o que n’o é absolutamente necess’rio e todo o mobili’rio do nosso escrit’rio é usado e recuperado.

Ainda que sejam pequenos gestos, de facto, é contudo o in’cio da nossa caminhada.



Réhabiliter ou Renouveler

Au cours des dernières années, de nombreux projets de réhabilitation de l’immobilier ont été lancés du nord au sud du pays, en particulier dans les centres-villes.

La plupart de ces projets de réhabilitation doivrent être louangés. Nous disons «la plupart », parce que, malheureusement, d’innombrables propriétaires, privés ou professionnels, sont censés effectuer des opérations de «réhabilitation» alors qu’en réalité, ils ne font que laver le visage du bâtiment. Celui-ci aura un très « bon air » quand, en réalité, les pathologies subsistent et il ne garantit pas la sécurité de ses futurs résidents car, structurellement, il n’a fait l’objet d’aucune intervention ni opération. La vraie réhabilitation n’a jamais été faite.

Un exemple de cet « assassinat » de biens immobiliers est parfois le placement de matériaux et d’équipements avec des spécificités, un poids ou une taille incompatibles avec la structure déjà faible du bâtiment qui fait de ce bien une véritable bombe à retardement.

En fait, parler sérieusement de réhabilitation signifie procéder à une analyse systématique, structurelle et approfondie du bâtiment et déterminer si l’opération sera de réhabilitation ou de rénovation, au cas où ce bâtiment n’offrirait pas de conditions de sécurité, faisant donc une démolition et une nouvelle construction neuve.

Gérer avec dignité les biens immobiliers d’une ville ne doit pas toujours passer par une réhabilitation. Avec la pression immobilière des années 1980, les villes ont subi de profonds changements et bon nombre d’opérations immobilières étaient de véritables attaques.

Réhabiliter ces bâtiments peut être plus préjudiciable à la ville que de profiter de la fin de vie des bâtiments (environ 50 ans) pour les démolir et les rendre plus durables, a la fois du point de vue des matériaux mais aussi de celui de la gestion des energies.

Renouveler la ville, c’est penser aux gens.

Une bonne gestion de l’espace Urbain doit creer des conditions propices à l’accueil des familles dans la dignité.

Nous ne devrions donc pas aveuglément et à tout prix opter pour la réabilitation, mais faire un véritable exercice d’équilibre entre réabilitation et renouvellement.

Réhabiliter ou rénover ne devrait pas être ennemis mais aller, comme deux soeurs, marchant ensemble avec un même objectif: accueillir les familles qui travaillent en ville, se promenent dans la ville, font du shopping dans la ville, s’amusent dans la ville et peuvent retourner en fin de journée dans leurs logements sûrs, efficaces et confortables.

A Metathesis, chaque nouveau projet est evalué et on opte pour la réhabilitation ou le revouvellement après avoir fait une correcte évaluation de l´état physique de l´immeuble parce que nous croyons que c´est une obligation du promoteur immobilier qui est socialement responsable.

Metathesis recrute

Nous sommes à la recherche d’un engo civil nouvellement autorisé pour un stage rémunéré avec la possibilité d’être plus tard intégré dans la direction de l’entreprise.

Compétences:

Baccalauréat;

Connaissance informatique d‘Excel, Word et Powerpoint, Autocad, montage d’images et de vidéos et 3D ;

L’offre est faite en conjonction avec l’IEFP d’almada (Setâbal);

Lieu de travail: Almada;

Date d’intégration au stage : Le début est prévu jusqu’en mars 2020 (ou à négocier);

Période de stage : 9 mois;

Horaires de travail: De 9h00 à 18h00 Avec la période de déjeuner de 13h00 à 14h00;

Rémunération compatible avec le diplôme universitaire : Niveau 6 ou 7;

 Envoi d’applications par e-mail: recrutamento@metathesis.pt

Téléphone: 212 841 953